Endless Pleasure

Barbara Hendricks

Soprano

Roland Pöntinen

Piano

Programme

  • 1 Myrthen, widmung, op.25 : no.1
  • 2 Minnespiel, mein schöner stern, op.101 : no.4
  • 3 Myrthen, lied der braut i & ii, op. 25 : no.11 & no.12
  • 4 Romanzen und balladen vol. IV, die soldatenbraut, op. 64: no.1
  • 5 Romanzen und balladen vol. IV, das verlassene magdelein, op. 64 : no.2
  • 6 Lieder-album für die jugend, er ist's, op. 79 : no.23
  • 7 Lieder und gesänge aus "wilhelm meister"
  • 8 Myrthen, du bist wie eine blume, op.25: no.24
  • 9 Romanzen und balladen vol. III, der arme peter, op.53: no.3
  • 10 Myrthen, die lotosblume, op.25: no.7
  • 11 Myrthen, was will die einsame träne, op.25: no.21
  • 12 Zwölf gedichte, erstes grün, op.35: no.4
  • 13 Frauenliebe und -leben, op.42
  • 14 Liederkreis, mondnacht, op.39: no.5
  • 15 Myrthen, der nußbaum, op. 25: no.3

Informations techniques

Durée totale : 66’43

Digipak deluxe

Livret 52 pages, texte de Brigitte François-Sappey

Textes et livrets en français, anglais et allemand

Enregistré en 2002 et 2003

Sortie commerciale : 01/03/2007

Référence : ARV-002

Code barre : 54250019971021

Robert Schumann

Lieder

20
ROBERT SCHUMANN-----------ROBERT SCHUMANN

Après un disque consacré aux mélodies espagnoles, la seconde nouveauté d'Arte Verum est une autre première pour Barbara Hendricks : elle nous entraîne dans l'intimité du lied de Robert Schumann. En effet, grande spécialiste du lied allemand, Barbara Hendricks a visité le répertoire de la plupart de ces compositeurs : Schubert, Brahms, Strauss, Wolf, etc. Néanmoins, la relation à Schumann a toujours été particulière et difficile à appréhender par l'artiste ; la musique et le texte ont mûri pendant de nombreuses années pour révéler enfin tout leur message, toute leur profondeur et toute leur intimité à la soprano suédoise.

Après dix années de compositions essentiellement pour le piano, Schumann découvre avec le lied un monde à deux, où musique et poésie se lient, et lui permettent de s'exprimer à travers les mots des autres. Et ces « autres », ce sont les plus grands poètes romantiques de l'époque : Heinrich Heine, Johann Wolfgang von Goethe, Joseph von Eichendorff, Justinus Kerner, Aldabert von Chamisso ou Friedrich Rückert. La plupart des mélodies de ce disque furent composées aux alentours de 1840, véritable « année du lied » pour Schumann. C'est une période difficile, il est en procès avec le père de Clara, sa muse, celle qui le comprend, son unique amour depuis ses 21 ans, celle qu'il aime plus que tout et qu'il veut garder à tout prix. Pourtant, pendant cette époque tourmentée, le compositeur sera d'une exceptionnelle fécondité ; il compose par exemple les Frauenliebe und -leben (L'Amour et la vie d'une femme) en deux après-midi ! Typique de l'époque romantique, ce mal-être fera éclore des chefs-d'œuvre mélodiques dans lesquelles tous les sentiments de Schumann viennent se confondre : le doute, l'amour malheureux, l'attente, l'espoir, la passion. C'est la vie d'un homme que l'on retrouve à travers ce récital, d'un des plus géniaux compositeurs de lieder, pièces trop rarement entendues en concert et au disque.

Partenaire depuis de longues années, le pianiste suédois Roland Pöntinen a participé à cette quête du langage de Schumann aux côtés de Barbara Hendricks. Leur dialogue musical a acquis une grande intimité et une parfaite complicité musicale. Ce récital est un aboutissement, le fruit d'une recherche de plusieurs décennies, la rencontre authentique entre le compositeur et ses interprètes. Une merveille.