Endless Pleasure

Barbara Hendricks

Soprano

Magnus Lindgren Quartet

Magnus Lindgren, saxophone, clarinette, flûte

Mathias Algotsson, piano, orgue

Fredrik Jonsson, contrebasse

Jonas Holgersson, batterie

Programme

SIDE A :

  • Lady Sings the Blues (Holiday / Nichols)
  • Tell Me More and More (And Then Some) (Holiday)
  • Trouble in Mind (Jones)
  • Don't Explain (Holiday, Herzog)
  • You've Been a Good Old Wagon (Henry)

SIDE B :

  • Billie's Blues I Love my Man (Holiday)
  • Mood Indigo Ellington, Mills, Bigard)
  • Downhearted Blues (Austin / Hunter)
  • My Man (Willemetz, Charles / Yvain)
  • Strange Fruit (Allan)

Informations techniques

Durée totale : 43’36

Double pochette carton

Textes en français et anglais, photos et illustrations originales

Enregistré en 2008

Sortie commerciale : 01/09/2008

Référence : ARV-005-LP

Code barre : 54250019971984

Barbara Sings the Blues

Billie Holiday — Bessie Smith — Duke Ellington

30
BARBARA SINGS THE BLUES-----------BARBARA SINGS THE BLUES

C’est en 1944, dans les studios de Colombia à Los Angeles, que les équipes de recherche réalisent le premier 33 tours vinyle. Quatre ans plus tard, le 21 juin 1948, le premier enregistrement sur ce support, le Concerto pour violon de Mendelssohn est officiellement présenté à New York et commercialisé aux Etats-Unis. L’industrie musicale connaît là une révolution et le microsillon LP (pour « Long Playing ») de 12 pouces de diamètre (30 cm) qui tourne à 33 ½ tours par minute va rapidement s’imposer face à ses concurrents et vivre pendant près de 40 ans une vie presque exclusive. L’apparition du compact disc en 1982, et donc l’entrée officielle dans l’ère de l’enregistrement numérique, va petit à petit envoyer les bons vieux LP sur les étagères, puis dans les greniers.

Pourtant, certains n’ont jamais oublié ce support. C’est notamment le cas des musiciens qui se rappellent avec nostalgie la chaleur du son, plus naturel, plus brut, moins parfait mais plus authentique. De nombreux discophiles sont eux aussi restés fidèles à ce format, ou y reviennent de plus en plus. Les fabricants recommencent la fabrication de platines (très chères il y a quelques années, nettement plus abordables aujourd’hui) et les producteurs s’y remettent à leur tour.

Arte Verum a donc décidé de se lancer dans cette production. Et quel meilleur choix que celui d’un disque de jazz-blues pour débuter, une partie considérable de la production de vinyles, nouveautés et rééditions, étant constituée de grands standards et d’albums mythiques de jazz.

Réalisé dans les meilleures conditions techniques – transfert direct du 24 bit/96 kHz et pressage en 180 gr. dans une des meilleures usines d’Europe –, ce disque ravira tous les audiophiles et tous les mélomanes curieux de redécouvrir la beauté du son analogique. Enfin, cerise sur le gâteau, une version CD du programme est incluse dans la double pochette carton du vinyle, offrant la possibilité d’écouter ce somptueux Barbara Sings the Blues partout où on le souhaitera.